Plus de 136.000 formations continues validées par les salariés eux-mêmes !

C’est le 21 novembre dernier, que l’application Mon Compte Formation a été lancée avec l’ambition de rendre la formation continue plus facile à comprendre et à mobiliser pour toutes et tous. A la mi-février, Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, a dressé un premier bilan de cette application mobile, même si cette communication est passée inaperçue, puisque quelques jours plus tard la France entière connaissait une situation inédite : le confinement.

Il n’empêche que les Françaises et les Français ont adopté cette volonté de simplification que représente les modifications apportées au Compte personnel de formation. Pour s’en convaincre, il suffit de prendre connaissance des chiffres. L’application a été téléchargée plus de 967.000 fois en 3 mois, et si on cumule l’appli avec le site Internet, ce sont près de 5 millions de visites, que l’on comptabilise, soit un salarié sur 5. Si une partie des visiteurs était motivée principalement par le montant de leur propre CPF, une grande partie souhaitait trouver et s’inscrire à une formation adaptée et répondant à leurs besoins.

 

Un véritable engouement pour le Compte personnel de formation pour des résultats encourageants

 

En 3 mois, ce sont ainsi plus de 136.000 demandes de formations professionnelles qui ont été formulées, soulignant au passage la facilité du dispositif. Chaque actif peut choisir, s’inscrire et payer sa formation en quelques clics seulement. Le Ministère a dressé le hit-parade des formations les plus demandées à ce jour :

  • Le permis de conduire arrive en tête avec 14.000 dossiers validés
  • Le bilan de compétences a séduit 9.000 actifs
  • La création et la reprise d’entreprise avec 5.000 dossiers acceptés
  • Les tests en anglais pour 5.000 dossiers
  • Les tests en informatique avec 4.000 demandes validées

Si le domaine de la formation continue a connu de profondes perturbations pendant la durée du confinement, le Ministère du travail espère bien connaître une dynamique similaire dans les mois et les années à venir.

 

Choisir sa formation professionnelle en un clic, une véritable avancée pour tous les actifs

 

Du bilan de compétences à la validation des acquis de l’expérience (VAE) en passant par le permis de conduire, ces demandes de formation attestent que la réforme du CPF a répondu à une véritable attente des salariés et plus généralement des actifs. Au-delà du nombre de formations continues acceptées et validées à ce  jour, le Ministère du Travail a tenu à souligner la diversité de l’origine des demandeurs. Les statistiques le prouvent. En entreprise, les salariés et les employés se forment deux fois moins que les cadres moyens et supérieurs. Pourtant, 56 % des demandeurs de ces formations ont un niveau équivalent ou inférieur au BAC. Et 2 demandeurs sur 3 (67 % pour être précis) sont ouvriers ou salariés.

C’est un véritable succès pour le Ministère du travail, qui dans son communiqué de presse, se félicite de ses résultats.

 


“C’est une démocratisation de l’accès à la formation”


 

Aujourd’hui, les détenteurs d’un compte personnel de formation connaissent le montant des droits versés (en avril dernier) pour le compte de l’année 2019 (500 € par an dans la limite de 5.000 € excepté pour les salariés sans qualification : 800 €). Nul doute, qu’ils seront nombreux à vouloir à leur tour profiter de ce droit à la formation, que le CPF monétarisé leur offre.

 

Et vous, quelles seraient les formations que vous choisiriez en priorité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *