Qu’attendent les actifs de la formation professionnelle en 2021 ?

Tous les spécialistes du secteur le prédisent : la mobilisation du CPF devrait connaitre une véritable explosion en 2021, tant les actifs éprouvent la nécessité de se former pour sécuriser leur parcours professionnel, voire pour envisager une reconversion. Quelles sont les principales attentes et sous quelles formes cela se manifeste-t-il ?

 

La formation continue de plus en plus plébiscitée par les actifs et les entreprises

L’enquête BVA « Quelle place pour la formation en temps de crise sanitaire et économique ? » a été réalisée à la fin du mois de novembre 2020. On connait les priorités définies par les autorités publiques mais aussi les ambitions confiées à cette formation continue pour sortir de la crise économique, et ce baromètre nous permet de comprendre la perception et les attentes des Françaises et des Français.

En 2019 et 2020, 24 % des actifs ont entrepris une formation professionnelle, soit un actif sur 4, et ils ne sont que 5 % à avoir suivi plusieurs formations continues. On constate aussi, que les actifs sont à l’origine de plus d’une formation continue sur deux (52 %), soulignant que chacune et chacun connait désormais l’importance de se former tout au long de sa vie professionnelle. Ce constat appelle cependant à être modéré, puisque la « demande de formation continue » s’est accélérée et renforcée depuis le début de la crise sanitaire. 42 % des formations professionnelles enregistrées depuis le 1er janvier 2019 ont été commencées après l’apparition du coronavirus.

 

Compte Personnel de formation et CPF de transition, deux piliers pour surmonter une période difficile

La crise sanitaire a mis en évidence les évolutions métiers, notamment en ce qui concerne la digitalisation et la transformation numérique, mais aussi la nécessaire accélération de ces transformations pour sortir de la crise. Ainsi, si moins d’un actif sur 4 s’était formé en 2019 et 2020, ils sont 50 % à considérer cette formation professionnelle comme nécessaire en 2021.

Le compte personnel de formation (CPF) constitue, pour ces actifs, une opportunité pour renforcer leur parcours professionnel. Parmi les formations plébiscitées, on retrouve les conséquences de ce constat de la crise sanitaire à savoir :

  • Le renforcement des compétences techniques, les Hard Skills pour 39 % des actifs interrogés
  • Le Digital avec les réseaux sociaux, transformation digitale pour 29 % des actifs
  • Travailler plus efficacement à distance, avec notamment les formations bureautiques pour maitriser les outils les usuels, pour 27 % des actifs

 

Pour 33 % des actifs interrogés, ces formations professionnelles suivies en 2021 doivent permettre de changer d’emploi, et le CPF de transition sera alors mobilisé. Enfin 9 % attendent de cette formation professionnelle qu’elle soit une aide efficace pour la création d’entreprise. La reconversion bénéficie aussi de ce regain d’intérêt pour le CPF d’une part mais aussi pour les formations proposées d’autre part.

 

Une offre de formation continue en 2021 pour répondre à l’explosion de la demande

Bien évidemment, les organismes de formation se sont adaptés aux conditions particulières liées à cette crise sanitaire et économique. Le distanciel, qu’il s’agisse de formation continue en e-learning mais aussi de formations professionnelles mixant présentiel et distanciel (Blended Learning) sont demandés parles actifs eux-mêmes, et s’imposent naturellement au regard des règles de confinement mises en place.

Les offre de formation se multiplient depuis plusieurs semaines, et le gouvernement, via son site de surveillance a déjà mis en garde les actifs contre des campagnes frauduleuses liées à l’utilisation du Compte Personnel de Formation. Tous les salariés sont invités à se connecter sur le site officiel du Compte Personnel de Formation, seule référence faisant foi, et de ne jamais communiquer par téléphone les données les concernant.

2021 sera donc une année dense en termes d’offres de formation continue, mais aussi en ce qui concerne la reconversion / sécurisation du parcours professionnelle d’une grande partie des actifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *