2021, la formation professionnelle au cœur de la relance avec le CPF

La formation professionnelle est présentée comme un des leviers essentiels pour accompagner la relance de l’économie. Les besoins se multiplient tant pour sécuriser les parcours professionnels de chacun (CPF et plan de développement des compétences) que pour accompagner les salariés à concrétiser leur projet de reconversion professionnelle (CPF de transition).

 

Les enjeux de la formation professionnelle continue en 2021

La crise sanitaire, qui a frappé l’économie mondiale en 2020, a profondément transformé le marché du travail dans tous les pays et notamment en France. Les économistes et observateurs soulignent que le marché du travail va être profondément bouleversé par cette crise, et en matière de formation professionnelle continue, 3 grands enjeux se dessinent dès aujourd’hui. Les salariés comme les entreprises vont devoir faire face à une triple réalité :

Transformation numérique et transition écologique, des objectifs réaffirmés

Ces deux objectifs, que le gouvernement avait déjà déclaré comme prioritaire avant le début de la crise, continueront à concentrer l’attention des salariés et des acteurs économiques. La transformation numérique implique l’apparition de nouveaux process mais conduit aussi à la création de nouveaux métiers, tout comme la transition écologique, qui devrait aussi être à l’origine de nombreuses créations de postes.

 

La reconversion professionnelle avec des secteurs d’activité rudement touchés par la crise sanitaire

Certains secteurs d’activité – on pense bien évidemment au domaine de la culture, de l’événementiel, mais aussi à l’industrie automobile ou aéronautique -ont été mis à l’arrêt par cette crise. Pour certains, plusieurs années seront nécessaires pour retrouver un niveau d’activité normale, alors que pour d’autres, l’avenir impliquera de profondes transformations. Dans tous les cas, les salariés de ces secteurs vont devoir se former pour pouvoir préparer leur reconversion professionnelle. Ce sera un enjeu majeur pour l’année 2021, et les autorités publiques négocient avec les OPCO pour favoriser des « formations professionnelles passerelle » permettant de passer d’un secteur d’activité à un autre.

 

La transformation des marchés et des process, la formation continue pour être plus efficient

Enfin, cette période de crise sanitaire a conduit de nombreuses entreprises, et ce dans tous les domaines d’activité, à explorer de nouvelles pistes pour développer leur activité mais aussi à étudier les leviers de progression pour optimiser leur gestion et leur procédure. Cela conduit à de nouvelles attentes vis-à-vis des salariés, qui doivent donc envisager la formation professionnelle pour répondre à ces nouvelles exigences.

 

Le compte personnel de formation (CPF), un levier pour accompagner les salariés en 2021

Face à cette situation inédite, les autorités publiques ont déjà pris des décisions pour renforcer l’attractivité et surtout l’efficacité du compte personnel de formation. Pour pallier les difficultés du moment, les salariés disposent ainsi de 6 mois supplémentaires et peuvent ainsi demander le report des droit acquis au titre du DIF sur leur CPF jusqu’au 30 juin 2021. Les entreprises peuvent désormais abonder plus facilement le compte personnel de formation de leurs collaborateurs, lorsque ces derniers ont des projets ambitieux, et dont le solde du CPF ne permet pas le financement intégral. Enfin, alors que le gouvernement a déjà annoncé que plusieurs secteurs d’activité seraient toujours bénéficiaires du dispositif du chômage partiel, mis en place pendant la crise sanitaire, pour le premier semestre de 2021, le Ministère du Travail a incité les salariés concernés à profiter de cette période d’inactivité pour se former.

Formations courtes ou longues, formations professionnelles dans le numérique ou formations métier, l’offre répond à tous les enjeux, définis par les économistes. La mobilisation du Compte personnel de formation, tant pour une formation courte dans le numérique par exemple que pour une formation certifiante pour sécuriser son parcours professionnel, devrait donc connaître une forte progression dans l’année à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *