Le CPF de transition, une année 2020 pleine de promesses !

La réforme du Compte Personnel de Formation, la création du CPF de transition, … un an déjà que la formation professionnelle a effectué une profonde transformation. L’heure du bilan a donc sonné mais aussi et surtout celle des prévisions pour la nouvelle année.

Le compte personnel de formation, une année 2019 pleine de transformations  

Initiée par la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, la Grande Réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Le compte personnel de formation, le CPF, a été profondément remanié, et désormais c’est en euros qu’est valorisé le solde du compte pour chacun des actifs. Cette monétarisation du CPF a concentré de nombreuses polémiques, même si la mesure a été prise pour rendre plus lisible et compréhensible le dispositif. Il faut dire, qu’en 2019, le gouvernement a souhaité rendre la formation continue plus efficiente, en en donnant le contrôle, ou tout du moins une partie de celui-ci, aux salariés eux-mêmes. Pour répondre aux enjeux de demain, les autorités publiques ont en  effet souhaité faire de la formation continue l’outil pour gagner en compétences et en expertise. Bien qu’il soit encore trop tôt pour souligner le succès ou l’échec de ce CPF nouvelle version, cette analyse des résultats ne pourra pas se faire sans la prise en compte de l’application dédiée, lancée dans les derniers jours du mois de novembre 2019.  Aujourd’hui, chacun peut désormais choisir, réserver et payer sa formation continue en quelques clics, et les autorités publiques espèrent que les Françaises et les Français s’approprient massivement ce nouvel outil.

 

Une année 2020 pleine de promesses pour la formation professionnelle

Si l’année 2019 a vu se mettre en place les principales modifications voulues par le législateur concernant la  formation professionnelle des salariés, 2020 devrait marquer la consécration du nouveau dispositif. En effet, si les 11 nouveaux opérateurs de compétence (Opco) remplacent depuis le mois d’avril dernier les   vingt organismes paritaires collecteurs agréés (Opca), ils ne seront plus chargés à compter du 1er janvier 2020 de la collecte des fonds dédiés à cette formation continue (cette mission sera dorénavant dévolue aux Urssaf).

C’est également à partir du 1er janvier prochain, que les opérateurs de conseil en évolution professionnelle (CEP)  prendront une réalité concrète auprès des salariés et des entreprises. De la même façon, les commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR) doivent, à partir de cette date, assurer l’attribution et la gestion des dossiers déposés dans le cadre du CPF de transition, destiné à accompagner les salariés dans leur projet de reconversion professionnelle.

2020 marquera donc bien la finalisation de cette profonde transformation, et on ne devrait pas connaître les incertitudes et les doutes, qui ont marqué les premiers mois de 2019, puisque tous les outils et les dispositifs nécessaires sont d’ores et déjà en place. Le ministère du Travail a déjà souligné être très attentif à ce secteur de la formation continue, et les analyses détaillées des résultats concrets de cette réforme ne devraient pas tarder à être publiés.

 

La formation continue, une voie pour concrétiser ses ambitions et se projeter dans un avenir plus apaisé

Toute l’équipe du site CPF de transition souhaite que chacun et chacune puisse trouver une formation professionnelle répondant à ses attentes et à ses envies. Nous profitons également de l’occasion pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2020, pleine de projets et de réussite. Nous vous accompagnons pour concrétiser vos ambitions, alors vive 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *