Le CPF à portée de clics, encore quelques semaines de patience !

Rendre la mobilisation du CPF de transition plus facile pour les salariés, donner plus de lisibilité au CPF pour chaque salarié, … les objectifs de la réforme de la formation professionnelle sont connus. Et pourtant, il faudra attendre l’automne 2019, pour que chacun puisse mobiliser son CPF d’un simple clic.

Rendre le Compte personnel de Formation (CPF) plus accessible et plus pratique

Entré en vigueur le 1er janvier 2015, le Compte personnel de Formation, plus connu sous son acronyme CPF, a remplacé le DIF, Droit individuel à la formation. L’objectif initial consistait à simplifier la mise en œuvre et l’accessibilité de la formation continue au plus grand nombre. Lorsque Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, a commencé à travailler sur la Réforme de ce CPF au début de l’année 2018, elle souhaitait solutionner un triste constat : les salariés ne se sont pas appropriés de leur CPF. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, concrétisation de cette réforme ambitieuse, avait donc pour but de pallier ce constat incontestable. Depuis 2015, seulement 3 % des actifs avaient mobilisé leur CPF pour suivre une formation professionnelle. Mr Antoine Foucher, directeur de cabinet de Mme Pénicaud, le confirme : « Ça ne fonctionne pas ! Aujourd’hui, le CPF est un droit sur le papier, mais pas dans la réalité, car les personnes dépendent de multiples acteurs pour parvenir à l’utiliser ».

Le CPF de transition et la formation professionnelle doivent être facilement mobilisables

La nouvelle législation, dont les principales mesures sont entrées en vigueur au 1er janvier 2019 (CPF de transition, monétarisation du CPF, ….), ambitionne donc de simplifier encore plus les différents dispositifs. Et pour parvenir à cette simplification, le compte personnel de formation doit être rapidement et facilement compréhensible aussi bien pour les entreprises que pour les salariés. C’est à cet enjeu, que la Ministre du Travail a souhaité apporter une réponse, d’autant plus que la période est cruciale en termes de formation professionnelle, comme elle l’expliquait au cours de la présentation de sa Réforme : « L’enjeu de la formation est essentiel car la révolution numérique touche tous les secteurs d’activité, toutes les entreprises dans tous les pays. Ce n’était jamais arrivé dans l’histoire de l’humanité ! ». Par ce constat, le Ministère du Travail entendait donc apporter des solutions efficaces aux entreprises, qui se plaignaient fréquemment de ne pas réussir à recruter les profils dont ils avaient besoin. En monétarisant le CPF, en créant le CPF de transition pour favoriser la reconversion professionnelle, la réforme a multiplié les outils disponibles pour faire de la formation professionnelle un enjeu essentiel.

Une super application pour donner plus de lisibilité et rendre le CPF beaucoup plus accessible

Après 5 mois d’application, la nouvelle législation ne peut pas être jugée, car bien des dispositifs sont en cours de déploiement. Il faudra attendre le 1er janvier 2020 pour que la Réforme soit en œuvre dans sa globalité. Mais c’est dans quelques mois seulement, qu’une super application sera lancée. Il s’agit de recenser toutes les formations accessibles. Tous les salariés pourront donc chercher sur leur Smartphone la formation dont ils ont besoin. Cette application au nom évocateur Mon Compte Formation permettra de s’inscrire en quelques clics à la formation sélectionnée, mais aussi et surtout de la payer, en mobilisant les droits acquis sur le CPF de chacun. Sur le papier, le lancement de cette super application CPF semble être synonyme de succès généralisé pour le CPF. Puisque chacun pourra connaitre le montant de ses droits acquis en euros et les utiliser pour gagner en compétences, il est à prévoir que le succès de l’application devrait être au rendez-vous. Annoncé à l’automne 2019, l’application tant attendue fait néanmoins couler beaucoup d’encre, certains soulignant les obstacles à franchir, d’autres dénonçant une annonce trop hâtive. Pourtant, les autorités le savent bien, le succès de cette réforme de la formation professionnelle dépendra en grande partie de la réussite de ce lancement, et aujourd’hui, le compte à rebours est lancé, d’autant plus que de très nombreux salariés et d’innombrables entreprises ont d’ores et déjà différé leur programme de formation en 2019 en attendant cette nouvelle application.

Et vous, qu’attendez-vous de ce lancement ? Pensez-vous que les délais seront tenus et qu’enfin la formation continue sera plus facilement accessible à chacun ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *