2019, année blanche ou noire pour la formation professionnelle ?

Dans quelques jours, le CPF (Compte Personnel de Formation) de Transition entrera en vigueur, et à compter du 1er janvier 2019, il se substituera au Congé Individuel de Formation. Véritable révolution de la formation professionnelle pour certains, le CPF de transition sera-t-il pleinement opérationnel en 2019. La question a le mérite d’être posée.

Le CPF de transition sur la voie du lancement, une année 2019 prometteuse pour la formation continue ?

Dans quelques jours, les sites institutionnels comme les e-commerces vous feront parvenir leurs vœux pour la nouvelle année qui s’annonce. Ce sera l’occasion de découvrir les nouveautés de cette nouvelle année, et la formation professionnelle sera alors sous les feux de la rampe. Le site de l’actualité du CPF de transition ne fait pas exception à la règle, même si dans quelques jours, nous entrerons dans une nouvelle dimension avec l’entrée en vigueur du CPF de transition.

Nous avons déjà souligné les changements que va impliquer l’entrée en vigueur du nouveau dispositif, initié par la loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Le 31 décembre prochain, le Congé Individuel de Formation (CIF) disparaitra au profit du CPF de transition, dont les modalités de mise en œuvre tant pour les salariés que pour les entreprises ont été simplifiées et rendues plus compréhensibles. Il faut retenir que désormais, toute action de formation certifiante pourra permettre l’application de ce nouveau dispositif, défini pour être alimenté en euros afin de répondre, de manière plus concrète, aux interrogations des salariés.

La révolution de la formation professionnelle est en marche, avec le CPF de transition

Pourtant, des acteurs du secteur de la formation professionnelle s’inquiètent cependant de l’année 2019. L’inquiétude ne provient pas uniquement des décrets d’application, qui tardent encore à préciser les détails de certaines dispositions.

Avec le CPF de transition, les autorités publiques ont affiché une ambition forte, devant permettre à tout un chacun de s’engager dans une réorientation ou une transition professionnelle. Pour cela, la création d’un outil unique a été décidé. Il doit donner l’accès, en quelques clics, à toutes les formations possibles et éligibles au CPF de transition. Et les attentes sont nombreuses. A ce jour, 33 millions de CPF sont ouverts et on recense 20 millions de comptes actifs. Mais cet outil, développé par la Caisse des Dépots, ne sera pas disponible au 01er janvier prochain, et il faudra attendre le deuxième semestre 2019, pour que chacun puisse réserver sa formation directement en ligne.

Les spécialistes de la formation professionnelle craignent donc que l’année 2019 ne soit une année blanche, un terme prudent pour évoquer une année noire de la formation continue. Ne se dirige-t-on pas vers une forme d’attentisme, qui pousserait les salariés à attendre la mise en ligne de l’outil révolutionnaire, présenté comme la clé de voute du dispositif ? Les organismes de formation sont d’ores et déjà prêt à la mise en œuvre du CPF de transition, puisque la liste des formations certifiantes, ouvertes au CPF de transition, s’allonge de jour en jour. Vers une société des compétences, voilà un des enjeux de la réforme de la formation continue, et cette révolution ne pourra pas attendre un an de plus. La trêve des confiseurs a sonné, mais salariés et entreprises prendront position sur ce CPF de transition dans quelques jours, puisque le Compte Personnel de Formation prendra une nouvelle dimension, et le compte à rebours a déjà commencé.

En attendant de pouvoir analyser le détail des décrets d’application en cours de publication, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2019. Qu’elle vous apporte bonheur, joie et réussite professionnelle !